Appel: (+225) 2722543573

Baisser de rideaux pour la 27ème édition du Festival panafricain du cinéma et de la télévision de Ouagadougou.

La cérémonie de clôture s’est tenue le 23 octobre dernier, au Palais des sports de Ouaga, suivie de la remise de prix aux lauréats de cette édition.

C’est un FESPACO réussi dans l’ensemble, qui a réuni près de 150.000 festivaliers, 64 pays et près de 500 œuvres cinématographiques.

Au titre des palmarès, le cinéma d’animation a eu son lot de récompense lors de ce festival. En témoignent, le prix du « Meilleur film d’animation » raflé par "Akplokplobito", un film de la Togolaise Ingrid Agbo sur la stigmatisation des femmes et un deuxième prix décerné à "La vallée de Dinkan", du Guinéen Mohamed Kaba.

L’Etalon d’or de Yennenga, ultime récompense du festival est revenu au réalisateur somalien Khadar Ayderus Ahmed avec son film « La Femme du fossoyeur ».

La Côte d’Ivoire quant à elle, s’en sort avec 2 récompenses, notamment celle du « Meilleur décor », remporté par La Nuit des rois de Phillipe Lacôte et le « Prix Paul Robson » remporté par Traverser de Joël Akafou.

Ci-après, la liste du palmarès principal de ce 27ème FESPACO :

Distinctions générales

- Étalon d’or de Yennenga :  La Femme du fossoyeur d’Ahmed Khadar (Somalie)

- Étalon d’argent : Freda de Gessica Geneus (Haïti)

- Étalon de bronze : Une histoire d’amour et de désir de Leyla Bouzid (Tunisie)

- Prix d’interprétation masculine : Alassane Sy pour Baamum Nafi (Sénégal)

- Prix d’interprétation féminine : Zainab Jah pour Farewell Amor d'Ekwa Msangi (Tanzanie)

- Meilleur décor : La Nuit des rois (Night of the Kings) de Philippe Lacote (Côte d'Ivoire)

- Meilleur montage : Souad d’Amin Ayten (Égypte)

- Prix du scénario : Nameless de Mutiganda Wa Nkunda (Rwanda)

- Prix de l’image : This is not a Burial, it is a Resurrection de Jeremiah Lemohang Mosese (Lesotho)

- Prix du son : Freda de Gessica Geneus (Haïti)

- Meilleure musique : La Femme du fossoyeur d'Ahmed Khadar (Somalie)

- Étalon d’or documentaire long-métrage : Garderie nocturne de Moumouni Sanou (Burkina Faso)

- Étalon d’argent documentaire long-métrage : Marcher sur l’eau d'Aissa Maiga (Sénégal-Mali)

- Étalon de bronze documentaire long-métrage : Makongo d'Elvis Sabin Ngaibino (République centrafricaine)

- Poulain d’or fiction court-métrage : Serbi (Les Tissus blancs) de Moly Kane (Sénégal)

- Poulain d’argent fiction court-métrage : Amani d'Alliah Fafin (Rwanda)

- Poulain de bronze fiction court-métrage : Zalissa de Carine Bado (Burkina Faso)

- Poulain d’or documentaire court-métrage : Ethereality de Kantarama Gahigiri (Rwanda)

- Poulain d’argent court-métrage : Je me suis mordu la langue de Nina Khada (Algérie)

- Poulain de bronze court-métrage : Nuit debout de Nelson Makengo (RDCongo)

 

Mentions spéciales

- Mention spéciale à Tabaski de Laurence Attali (Sénégal)

- Mention spéciale du jury : La Traversée d’Irène Tassembedo (Burkina Faso)

 

Sections perspectives

- Prix Paul Robson : Traverser de Joël Akafou (Côte d'Ivoire)

- Prix Oumarou Ganda : Tug of War d'Amil Shivji (Tanzanie)

 

Section Burkina Faso

- Meilleur film burkinabè : Sur les traces d’un migrant de Delphine Yerbanga

 

Clap de fin for FESPACO 2021.

The 27th edition of the Pan-African Film and Television Festival of Ouagadougou has come to a close.

The closing ceremony was held on 23 October at the Palais des Sports in Ouagadougou, followed by the awarding of prizes to the winners of this edition.

Overall, FESPACO was a success, bringing together nearly 150,000 festival-goers, 64 countries and nearly 500 cinematographic works.

In terms of awards, it is important to mention that animation films received their share of prizes during this festival, with the prize for "Best animation film" won by "Akplokplobito", a short film by Ingrid Agbo from Togo on the stigmatisation of women, and a second prize awarded to "The Dinkan Valley", by Mohamed Kaba from Guinea.

The Golden Stallion of Yennenga, the last award of the festival, went to the Somali director Khadar Ayderus Ahmed with his film "The Gravedigger's Wife".

As for Côte d'Ivoire, it won 2 awards, notably the "Best set design" award, won by Phillipe Lacôte's "La Nuit des rois" and the "Paul Robson Award" won by Joël Akafou's "Traverser".

Hereafter, the list of the main awards of this 27th FESPACO:

General awards

- Golden Stallion of Yennenga: The Gravedigger's Woman by Ahmed Khadar (Somalia)

- Silver Stallion: Freda by Gessica Geneus (Haiti)

- Bronze Stallion: A Story of Love and Desire by Leyla Bouzid (Tunisia)

- Best Actor: Alassane Sy for Baamum Nafi (Senegal)

- Best Actress: Zainab Jah for Farewell Amor by Ekwa Msangi (Tanzania)

- Best Set Design: Night of the Kings by Philippe Lacote (Côte d'Ivoire)

- Best Editing: Souad by Amin Ayten (Egypt)

- Screenplay Award: Nameless by Mutiganda Wa Nkunda (Rwanda)

- Image Award: This is not a Burial, it is a Resurrection by Jeremiah Lemohang Mosese (Lesotho)

- Sound Award: Freda by Gessica Geneus (Haiti)

- Best Music: The Gravedigger's Wife by Ahmed Khadar (Somalia)

- Golden Stallion feature documentary: Garderie nocturne by Moumouni Sanou (Burkina Faso)

- Silver Stallion feature documentary: Marcher sur l'eau by Aissa Maiga (Senegal-Mali)

- Bronze Stallion feature documentary: Makongo by Elvis Sabin Ngaibino (Central African Republic)

- Golden Foal Short Fiction: Serbi (Les Tissus blancs) by Moly Kane (Senegal)

- Silver Foal short fiction: Amani by Alliah Fafin (Rwanda)

- Bronze Foal short fiction: Zalissa by Carine Bado (Burkina Faso)

- Golden Foal short documentary: Ethereality by Kantarama Gahigiri (Rwanda)

- Silver Foal short film: Je me suis mordre la langue by Nina Khada (Algeria)

- Bronze foal short film: Nuit debout by Nelson Makengo (DRCongo)

 

Special Mentions

- Special Mention to Tabaski by Laurence Attali (Senegal)

- Special Jury Mention: La Traversée by Irène Tassembedo (Burkina Faso)

 

Prospects sections

- Paul Robson Prize: Traverser by Joël Akafou (Ivory Coast)

- Oumarou Ganda Prize : Tug of War by Amil Shivji (Tanzania)

 

Burkina Faso section

- Best Burkina Faso Film: Sur les traces d'un migrant by Delphine Yerbanga

BLOG COMMENTS POWERED BY DISQUS

Articles similaires